La fulgurante ascension d’Aya Nakamura

Africains | Publié le 5 avril 2019 à 19h54
VIDEO. Aya Nakamura est l'étoile montante à suivre. Sur YouTube, son titre Djadja a déjà enregistré 335 millions de vues.

Toute la presse, tous les mélomanes ne parlent que de ça. C'est-à-dire la fulgurante ascension d'Aya Nakamura sur la scène musicale française. Cette jeune femme, à la voix suave et dansante, est l'étoile montante à suivre. Sur YouTube, son titre Djadja a déjà enregistré 335 millions de vues.

Tout cela grâce au soutien indéfectible que lui vouent les moins de 25 ans. Ce morceau est devenu leur madeleine de Proust.

Pourtant, Aya Nakamura, la vingtaine, issue d'une famille de griots, ne voulait pas faire de la chanson son métier. Son rêve était de devenir « modéliste ». De célébrer la mode. Mais bon, les dieux du groove étaient les plus forts. La voilà donc chanteuse populaire. En 2018, elle a vendu 150 000 albums en France.

Disque d'or aux Pays-Bas

Et Aux Pays-Bas, elle a réussi à se hisser dans les ventes, en devenant disque d'or. Ce qui ne s'était jamais vu pour une Française depuis Édith Piaf. Le 31 mars, la native de Bamako, se produisait, pour la première fois, dans la salle mythique de l'Olympia. Et à guichets fermés.

Laisser un commentaire