Les femmes manquent dans le monde

Africains | Publié le 23 avril 2019 à 15h50
Une étude internationale, parue dans la revue PNAS et dirigée par Fengqing Chao, révèle qu'il manque 23 millions de femmes dans le monde.

Une étude internationale, parue dans la revue PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences) et dirigée par Fengqing Chao, revèle qu'il manque 23 millions de femmes dans le monde. Les chercheurs montrent que, dans douze pays, un grand nombre de femmes qui auraient dû naître n'ont pas vu le jour.

C'est en Inde et en Chine que ce phénomène est le plus marqué, avec respectivement 11,9 et 10,6 millions de filles manquantes entre les années 1970 et 2017. Sachant que ces deux pays représentent 38 % de la population mondiale et un tiers des naissances, ils sont les principaux responsables du déséquilibre démographique à l'échelle planétaire.

Politique de l'enfant unique

En Chine, la politique de l'enfant unique, instaurée en 1979, a été abandonnée en 2016. Elle a souvent été marquée par le recours à des avortements sélectifs, où les familles préféraient donner naissance à un garçon qu'à une fille.

En revanche, en Afrique subsaharienne, le déséquilibre femmes-hommes à la naissance est réduit. Il est inférieur à la moyenne mondiale.

Laisser un commentaire