Boeing d’Ethiopian Airlines : le système «MCAS» mis en cause

Africains | Publié le 19 mars 2019 à 17h27
Les boites noires confirment des « similitudes claires » entre l'accident du 10 mars en Ethiopie et celui de la compagnie Lion Air en Indonésie fin octobre.

On connaît désormais la cause du crash du Boeing 737 Max 8 d'Ethiopian Airlines. Les boites noires de ce dernier confirment des « similitudes claires » entre l'accident du 10 mars en Ethiopie et celui de la compagnie Lion Air en Indonésie.

Dans les deux drames qui ont coûté la vie à des centaines de personnes, les enquêteurs mettent en cause le système de stabilisation «MCAS», dispositif essentiel au pilotage de ces avions de dernière génération.

Les autorités américaines, qui ont demandé sa modification, sont critiquées pour l'avoir certifié trop rapidement certifié. D'après le Wall Street Journal, le département américain des Transports enquête sur la procédure de certification des Boeing 737 Max par l'autorité de l'aviation civile (FAA) depuis l'accident du vol de la compagnie Lion Air fin octobre.

Finaliser le développement d'un correctif de logiciel anti-décrochage

Dimanche, le PDG de Boeing, Dennis Muilenburg, a annoncé que l'avionneur américain était sur le point de «finaliser» le développement d'un correctif de ce logiciel anti-décrochage. Ce correctif devrait être prêt dans une dizaine de jours.

Laisser un commentaire