Bisi Silva était une avocate de l’art contemporain africain

Africains | Publié le 15 février 2019 à 13h37
Agée d'une cinquantaine d'années et fondatrice du Centre pour l'art contemporain à Lagos, Bisi Silva est décédée mardi. Elle souffrait d'un cancer.

 

L'art contemporain africain est en deuil. Mardi, il a perdu une de ses remarquables avocates : Bisi Silva. Agée d'une cinquantaine d'années et souffrant d'un cancer, cette femme avait fondé et dirigé le Centre pour l'art contemporain à Lagos.

Avant d'occuper cette fonction, elle s'était d'abord rendue en Europe. Où elle a obtenu un premier diplôme en langues étrangères à Paris ainsi qu'une maîtrise en arts visuels au Royal College of Art de Londres.

Son retour au Nigéria

A son retour au Nigéria, elle s'est épanouie dans son domaine, gagnant le respect de ses pairs mais aussi de riches collectionneurs d'art.

Parmi les nombreuses expositions réalisées par Bisi Silva, on peut citer «Democrazy», Jouer avec le hasard : El Anatsui », « JD Okhai Ojeikere: Des moments de beauté ».

Laisser un commentaire