Nous n’entendrons plus la voix de Nancy Wilson

Africains | Publié le 15 décembre 2018 à 15h58
SONORE. Décédée à l'âge de 81 ans, Nancy Wilson chantait du jazz, du blues, du Rnb, de la pop mais aussi de la soul. Ce qui l'a amené à enregistrer 70 albums.

Nous n'entendrons plus la voix de la grande Nancy Wilson. Celle (que les critiques de musique aimaient tant comparer à Ella Fitzgerald) est décédée jeudi à Pioneertown en Californie des suites d'une longue maladie.

Née le 20 février 1931 à Chilicothe, Nancy Wilson était l'archétype d'une musicienne qui savait presque tout faire. Elle chantait du jazz, du blues, du Rnb, de la pop mais aussi de la soul. Ce qui l'a amené à enregistrer 70 albums et à recevoir trois Grammy Awards. Fruit d'une passion née pendant l'enfance. Une enfance où elle avait prophétisé qu'elle deviendrait un jour chanteuse. Elle avait alors quatre printemps. C'était dans l'Ohio.

« J'ai juste toujours chanté »

Ce territoire étasunien qui sera à tous égards déterminant dans son itinéraire musical, bercé par des enregistrements de Billy Eckstine, Nat King Cole et Jimmy Scott avec le Big Band de Lionel Hampton. « J'ai juste toujours chanté. (...) Je remercie Dieu pour cela et je le fais, simplement », avait-elle déclaré à la radio publique NPR en 1994.

Fille aînée d'Olden Wilson, ouvrier dans une fonderie de fer, et de Lillian Ryan, une femme de chambre, Nancy Wilson était elle-même maman de trois grands enfants.

Laisser un commentaire