Les inégalités hommes-femmes coûtent cher à l’Afrique

Africains | Publié le 16 novembre 2018 à 15h07
Les inégalités hommes-femmes coûtent à l’Afrique 95 milliards de dollars par an, soit 6% du PIB du continent. Une situation qui empêche le développement de nouveaux modèles économiques indispensables pour les pays africains.

Les inégalités hommes-femmes coûtent à l’Afrique 95 milliards de dollars par an, soit 6% du PIB du continent. C'est ce qu'indique un rapport publié dans le cadre du Women in Africa.

Une situation qui empêche le développement de nouveaux modèles économiques indispensables pour les pays africains en vue de s’intégrer à la mondialisation.

Si le Continent veut se développer, il devra favoriser l'égalité entre les sexes, promouvoir l'implication de « l’ensemble des parties prenantes influentes et sensibles aux sujets clés de l’Afrique afin d’intégrer les femmes africaines dans les nouveaux modèles de croissance. »

Création d'entreprises : les Africaines devant les Américaines, Européennes et Asiatiques 

Aujourd'hui, 24% d'Africaines possèdent une entreprise. Ce qui met l'Afrique devant l’Amérique latine et les Caraïbes (17%), l’Amérique du Nord (12%) et l’Europe et l’Asie centrale (8%).

Avec un bémol, en Afrique du Nord, elles sont 8% de femmes à se déclarer créatrices d'entreprise. « Cet écart est dû à la richesse, l’éducation et au taux d’alphabétisation. Dans les pays subsahariens et centre-africains, les femmes africaines entreprennent davantage car elles n’ont rien à perdre, elles n’ont pas accès au marché de l’emploi donc elles se créent leurs propres opportunités. »

Laisser un commentaire