Teodorin Obiang Nguema et ses montres à 15 millions de dollars

Africains | Publié le 21 septembre 2018 à 18h00
Teodorin Obiang Nguema et sa suite ont été arrêtés par les douaniers à la sortie d'un Boeing 777 privé dans un aéroport proche de Sao Paolo. Leurs valises contenaient des montres d'une valeur de 15 millions de dollars.

Vendredi 14 septembre, Teodorin Obiang Nguema (fils du président de Guinée Équatoriale) et sa suite de onze personnes ont été arrêtés par les douaniers à la sortie d'un Boeing 777 privé dans un aéroport proche de Sao Paolo. Dans leurs valises, la douane brésilienne a trouvé 1,5 million de dollars en liquide, ainsi qu'une douzaine de montres dont la valeur est estimée à 15 millions de dollars.

Or, la législation du Brésil interdit formellement de transporter dans le pays des sommes en cash supérieures à 10 000 reais (2400 dollars). Les biens ont donc été saisis.

Ayant été mise au courant, l'ambassade de Guinée équatoriale s'est émue de cette arrestation « arbitraire » indiquant que cette faramineuse somme d'argent servait à payer payer des « soins médicaux ». Que les montres, elles, seraient à « usage personnel ». Plus tard, un proche s'est plaint que l'argent restitué - les 2400 dollars légaux - ne permettait pas de payer « une minute de l'hôtel » de Nguema.

Figure de la jet set

Figure de la jet set, personnage dispendieux, Teodorin Obiang Teodorin Obiang Nguema, 48 ans, n'en est pas à son coup d'essai. En 2016, un char aux couleurs de Guinée équatoriale avait été distingué au Carnaval de Rio. D'après la presse, M. Nguema avait versé à l'époque 3,5 millions de dollars à l'école de samba victorieuse.

L'année suivante, il avait été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à trois ans de prison avec sursis et à 30 millions d'euros d'amende pour « blanchiment ». Il a fait appel de cette condamnation.

Laisser un commentaire