Le forum Chine-Afrique

Africains | Publié le 4 septembre 2018 à 18h19
Le volume des échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique ne cesse de progresser. En 2017, il avait atteint la barre des 170 milliards de dollars.

Pékin accueille depuis lundi le forum Chine-Afrique. Septième du genre, cette rencontre sino-africaine est avant tout une aire dédiée au business. Comme en témoigne cette annonce faite par l'empire du Milieu qui s'engage à accorder 60 milliards de dollars à l'Afrique. Soit autant qu'il y a trois ans lors du sommet de Johannesburg.

Quelque 15 milliards de dollars sont des prêts sans intérêts ; 20 milliards sont des lignes de crédit ; 10 milliards iront à un fonds de financement des projets de développement ; et 5 milliards devront soutenir les exportations africaines.

Le volume des échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique ne cesse de progresser. En 2017, il avait atteint la barre des 170 milliards de dollars. Une étude de McKinsey Africa révèle que près de 300 000 emplois ont été créés par les sociétés chinoises. Près de 90 % des emplois pourvus l’ont été par des Africains. Avec un petit bémol tout de même : ces emplois concernent surtout des ouvriers à faible qualification. Ainsi, seuls 44 % des gestionnaires locaux des entreprises chinoises sont africains.

Un frein à l’industrialisation du continent

Et les produits manufacturés vendus en Afrique proviennent toujours majoritairement de firmes chinoises, ce qui représente un frein à l’industrialisation du continent. Par ailleurs, grâce à China EximBank et China development Bank (CDB), la Chine est aujourd'hui le premier créancier de l’Afrique. Selon l'Initiative de recherche Chine-Afrique, Pékin a déversé 94,4 milliards de dollars de prêts en Afrique entre 2000 et 2015.

Laisser un commentaire