Sheku Kanneh-Mason, le virtuose qui éblouit l’Angleterre

Africains | Publié le 5 juillet 2018 à 9h00
VIDEO. Sheku Kanneh-Mason a interprété l' « Ave Maria » de Frantz Schuber, la « Sicilienne » de Maria Theresia Von Paradis et « Après un rêve » de Gabriel Fauré, à la Chapelle Saint-George de Windsor. C'était à l'occasion de la célébration du mariage de Meghan Markle et du prince Harry.

Il a fallu ses interprétations de l’« Ave Maria » de Frantz Schuber, la « Sicilienne » de Maria Theresia Von Paradis et « Après un rêve » de Gabriel Fauré pour que des millions de personnes découvrent en mondovision, à la Chapelle Saint-George de Windsor, l'époustouflant talent du violoncelliste Sheku Kanneh-Mason. C'était à l'occasion de la célébration du mariage de Meghan Markle et du prince Harry.

Un évènement que commente sa mère, Kadiatu Kanneh : « C’était incroyable, qu’il participe à ce si beau mariage d’amour. Nous sommes si fiers de lui. Il n’a pas fait attention aux caméras. Il était totalement en fusion avec sa musique et Sheku n’était pas nerveux. C’est ainsi qu’il devait faire ». « Je l’ai vu la semaine dernière, Sheku était calme, il se concentrait déjà sur sa prochaine performance », poursuit Kadiatu dans Evening Standard. Elle peut être fière de son fiston qui en effet avec son violoncelle avait ce jour-là conquis et ébloui le coeur de tant d'invités, de spectateurs, de mélomanes.

En tête du classement iTunes 

Tant son jeu instrumental était excellent, émouvant. Les internautes n'avaient pas tardé à le faire savoir juste après la cérémonie. Son album « Inspiration » s'est hissé en tête du classement iTunes aux Etats-Unis, tous styles confondus.

A 19 ans, Sheku Kanneh-Mason, élégant, coupe afro, n'est pourtant pas un inconnu de la scène musicale anglaise. En 2016, il a été le vainqueur du prix du jeune musicien de l'année organisé par la BBC. Une réussite qu'il doit beaucoup à sa famille d'origine caribéenne et sierra-léonaise, à ses sept frères et soeurs. Tous des prodiges de la musique classique.

Laisser un commentaire