« La Mona Lisa africaine » retrouvée

Africains | Publié le 9 février 2018 à 9h01
Surnommé «Tutu» et peint en 1974 par l'artiste nigérian Ben Enwonwu, ce tableau avait été exposé la dernière fois en 1975 à l'ambassade d'Italie à Lagos.

C'est le dénouement d'un mystère de plus de quarante ans. Le portrait de la princesse Ife Adetutu Ademiluyi a enfin été retrouvé chez des particuliers londoniens. Surnommée «Tutu» et peinte en 1974 par l'artiste nigérian Ben Enwonwu, cette icône nationale du Nigéria avait été exposée la dernière fois en 1975 à l'ambassade d'Italie à Lagos.

Et comportait trois versions.

Mais les trois tableaux avaient disparu jusqu'à ce que l'un d'eux soit retrouvé par Giles Peppiatt, directeur de l'art moderne africain chez Bonhams.

Tableau estimé entre 226.000 et 339.000 euros

Le nom de la maison d'enchères dont est confiée le 28 février l'organisation de la mise en vente de ce tableau estimé entre 226.000 et 339.000 euros. Ce sera une vente retransmise en direct à Lagos pour permettre aux acheteurs potentiels de se manifester, d'acquérir éventuellement « La Mona Lisa africaine ». Un surnom que lui avait donné le romancier nigérian, Ben Okri.

Laisser un commentaire