Les riches, toujours plus riches

Africains | Publié le 26 janvier 2018 à 9h00
82% des richesses générées l'année dernière ont été empochées par les 1% les plus riches de la population mondiale. Parmi lesquels figure bien évidemment l'Américain Bill Gates.

Un constat s'impose à la lecture du rapport 2018 de l'ONG Oxfam : les riches (c'est-à-dire les Jeff Bezos, Bill Gates, Warren Buffet, Amancio Ortega, Mark Zuckerberg) sont toujours plus riches. Ainsi 82% des richesses générées l'année dernière ont été empochées par les 1% les plus riches de la population mondiale, alors que les 3,7 milliards de personnes qui forment la moitié la plus pauvre de la planète n'en ont rien vu.

Le document montre également que le « patrimoine des milliardaires a augmenté en moyenne de 13% par an depuis 2010, soit six fois plus vite que la rémunération des travailleurs et travailleuses, qui n'a progressé que 2% par an en moyenne. » 

« Aux USA un PDG gagne en à peine une journée ce qu'un ouvrier perçoit en une année » 

Quatre jours suffisent « au PDG de l’une des cinq premières marques mondiales de mode pour gagner ce qu’une ouvrière de la confection bangladaise gagnera au cours de sa vie. » Aux États-Unis, en à peine plus d’une journée de travail, un PDG gagne autant qu’un simple ouvrier en une année.

Afin de permettre aux économies de bénéficier à tous, Oxfam appelle les gouvernements à limiter la rémunérations des actionnaires et des dirigeants, à garantir aux travailleurs un salaire minimum vital, à éliminer l'écart salarial entre les femmes et les hommes, à protéger les droits des travailleuses, à faire en sorte que les riches paient leur juste part d’impôt en augmentant leur taux d’imposition, en renforçant les mesures de lutte contre l’évasion fiscale et en accroissant les dépenses dans les services publics, comme la santé et l’éducation.

Laisser un commentaire