Des moyens pour le G5 Sahel

Africains | Publié le 15 décembre 2017 à 9h16
SONORE. L’Arabie Saoudite s’engage à apporter 100 millions de dollars au G5 Sahel, et les Emirats arabes unis 30 millions.

Le mercredi 14 décembre, étaient réunis à La Celle-Saint-Cloud, près de Paris, plusieurs dirigeants européens et africains. Au menu de cette rencontre, rendre effective la force régionale antiterroriste du G5 Sahel en lui dotant des moyens. Le budget, estimé à 250 millions, est pour l’heure incomplet.

Le président français, Emmanuel Macron, a toutefois fait une annonce dans laquelle l’Arabie Saoudite s’engageait à apporter 100 millions de dollars, et les Emirats arabes unis 30 millions. Viendront s’ajouter à ces contributions celles des Etats-Unis et de l’Union européenne, qui forment la Coalition Sahel. Concrètement, les Européens, eux, entendent faire passer leur aide de 50 à 80 millions d’euros.

« Nous ne pouvons plus attendre »

Pour M. Macron, l’objectif est de remporter « des victoires au premier semestre 2018. Il nous faut gagner la guerre contre le terrorisme dans la zone sahélo-saharienne. Or elle bat son plein. Il y a des attaques chaque jour, il y a des Etats qui sont aujourd’hui menacés (…) Nous devons intensifier l’effort. » « Les pays du G5 sont prêts à mener le combat » a martelé de son côté Angela Merkel, la chancelière allemande. « Nous ne pouvons plus attendre. »

Laisser un commentaire