L’ANC cherche son prochain leader

Africains | Publié le 7 décembre 2017 à 9h16
Cyril Ramaphosa est arrivé en tête des votes des fédérations : elles sont 1862 à lui avoir apporté leur soutien contre 1309 pour Nkosazana Dlamini-Zuma.

Cyril Ramaphosa pourrait être le prochain leader de l’ANC. L’actuel vice-président de l'Afrique du Sud est en tête des votes des fédérations : elles sont 1862 à lui avoir apporté leur soutien contre 1309 pour Nkosazana Dlamini-Zuma (ancienne présidente de la commission de l’Union africaine).

Parmi les neuf provinces qui composent le pays, cinq d’entre elles ont accordé leur préférence à Cyril Ramaphosa. Quant à Mme Dlamini-Zuma, pour trouver ses supporters, il faut aller dans des grosses provinces, telle Kwazulu Natal dont elle est originaire.

Pot-de-vin 

Néanmoins, si ce premier tour semble favorable au réformateur Cyril Ramaphosa, rien n’indique que les choses le seront pour lui, dans une dizaine de jours, où chaque fédération enverra un ou des délégués pour voter. Parfois, il peut arriver que certains donnent leur voix, dans l’isoloir, en échange d’un pot-de-vin, à un candidat qui n’avait pas été choisi par leur fédération.

La corruption est une réalité au sein du Congrès national africain. Elle est l’une des plaies de cette formation politique qu'aimait tant Nelson Mandela. Si elle n’est pas combattue avec franchise, avec détermination, par la future équipe dirigeante, elle pourrait nuire durablement à sa crédibilité et à son rayonnement.

Laisser un commentaire