La Miss Univers 2018 est Sud-Africaine

Africains | Publié le 27 novembre 2017 à 13h32
Mesurant 1m71, Demi-Leigh Nel-Peters est diplômée de gestion de l’Université du Nord-Ouest. Et parle l’anglais et l’afrikaans.

En matière d’élégance, de beauté, c’est vers l’Afrique qu’il faudra se tourner. Du moins, c’est un peu l’enseignement qu’on peut tirer de l’élection Miss Univers 2018, qui a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi à Las Vegas, aux Etats-Unis, et a vu le sacre de Demi-Leigh Nel-Peters, une jeune Sud-Africaine de 22 ans.

La représentante du pays de Nelson Mandela qui, selon certains observateurs n’était pas la favorite, s’est imposée face à Laura Gonzales, miss Colombie.

Mais ceux et celles qui sont habitués à suivre ce petit milieu des paillettes et de la féerie remarqueront que ce n’est pas la première fois que l’Afrique du Sud se voit ainsi distinguée : il y a déjà eu par le passé (en 1978, plus précisément) une Miss Univers originaire de là-bas. Elle s’appelait Margaret Gardiner.

« Une Miss Univers est une femme qui a surmonté ses peurs » 

Mesurant 1m71, l’actuelle succède à la très ravissante Française Iris Mittenaere. Elle est détentrice d’un diplôme de gestion de l’Université du Nord-Ouest et parle l’anglais et l’afrikaans. Parmi ses qualités, elle cite en premier la « confiance en soi ». D’après elle « Une Miss Univers est une femme qui a surmonté de nombreuses peurs et elle est capable d’aider d’autres femmes à en faire de même. C’est une femme à qui on peut tout demander et je pense que c’est exactement ce que je suis. » 

Laisser un commentaire