Edward Enninful, le nouveau rédacteur en chef du British Vogue

Africains | Publié le 12 octobre 2017 à 9h34
Depuis le 10 avril de cette année, Edward Enninful est le premier homme à diriger la rédaction du British Vogue, en remplacement d’Alexandra Shulman. Tâche exaltante, s’il en est.

« Nous, les Britanniques, devons personnaliser nos vêtements, nous devons être plus créatifs ». Ces quelques mots résument un peu la vision d'Edward Enninful sur la mode et sur ce qu’il attend à cet égard de ses compatriotes. Lui qui dirige depuis le 10 avril de cette année la rédaction du British Vogue, en remplacement d’Alexandra Shulman. Tâche exaltante, s’il en est.

Puisqu’il va falloir repenser de fond en comble toute la stratégie éditoriale et managériale de cette gazette dont les ventes ont sensiblement baissé ces derniers temps : celles-ci sont passées de 170 000 à 150 000 exemplaires. Des chiffres qui confirment une évidence : l’économie du journal papier ne se porte pas bien ; elle est fragile. Il est donc temps d’inventer une autre astuce, une autre chose susceptible d’intéresser de nouveau le lectorat, qui aujourd’hui a plutôt tendance à se laisser happer par l’attrait du numérique.

Naomi Campbell et Kate Moss : ses potes

Edward Enninful - le premier homme à être aux manettes de ce magazine - compte y apporter une réponse. Sa patte, diront certains. D’abord en s’entourant d’une équipe compétente, où l’on peut croiser la maquilleuse Pat McGrath, le coiffeur Sam McKnight, le réalisateur Steve McQueen, mais aussi de jeunes plumes telles que Olivia Singer, Anders Christian Madsen. A leurs côtés, seront présentes deux reines de la mode : Naomi Campbell et Kate Moss : elles assumeront les fonctions de contributrices éditoriales. Mais pas que… Car les deux stars et Edward Enninful sont potes dans la vie. Il n’est pas rare de les apercevoir ensemble dans les défilés de mode londoniens.

Enninful, c’est l’histoire d’un styliste londonien, fou de la mode, homosexuel, né au Ghana en février 1972. Pour qui, tout a commencé très vite. Il a à peine 18 ans lorsqu’il occupe le poste de directeur de la mode chez ID, devenant ainsi le plus jeune directeur de mode d’une publication. Puis il sera tour à tour éditeur pour Vogue italien et American Vogue.

Tout cela grâce à sa maman, couturière. Qu’il a tant inspiré, à travers ses tissus aux couleurs vives…

Laisser un commentaire