Freetown attend de l’aide pour se relever

Africains | Publié le 31 août 2017 à 12h09
Les populations attendent que les secours arrivent et améliorent leur situation si précaire. Beaucoup n’ont plus d’habitation, ni d’endroit pour s’abriter, ni de quoi manger.

A Freetown, les séquelles des récentes inondations sont encore visibles, ne sont pas toutes effacées... Le pays est groggy, comme le démontrent les nombreuses images envoyées par des reporters.

Avec des chiffres précis, qui confirment l’ampleur de cette tragédie : au moins plus de 500 personnes ont trouvé la mort la semaine dernière. Et 800 sont portées disparues. Les autorités du pays affirment qu’environ 6 000 personnes ont été directement affectées.

Beaucoup n’ont plus d’habitation, ni d’endroit pour s’abriter, ni de quoi manger.

8 citernes d’eau de 5 000 litres

Ils attendent que les secours arrivent et améliorent leur situation si précaire. Action contre la faim agit dans ce sens-là. Puisque depuis le glissement de terrain qu’a connu la capitale de la Sierra Leone, ses équipes travaillent d’arrache-pied dans la Communauté de Culvert. Plus de 200 foyers ont reçu des kits d’hygiène contenant des seaux, des bidons, des pastilles de désinfection de l’eau, des savons pour la lessive et la toilette, des protections hygiéniques et de la javel.

Actuellement, l’ONG française s’active pour installer 8 citernes d’eau de 5 000 litres qui seront ravitaillées deux fois par jour. Ces réservoirs permettront aux populations d’avoir accès à de l’eau potable.

Laisser un commentaire