Sud Soudan : plus d’un million d’enfants contraints de fuir le pays

Africains | Publié le 19 mai 2017 à 10h02
Les enfants qui choisissent de partir s’installent en général en Ouganda, au Kenya, en Ethiopie et au Soudan.

L’UNICEF et le HCR lancent un cri d’alarme sur la situation du Sud Soudan, où plus d’un million d’enfants ont déjà été contraints à l’exode, après plus de trois ans de guerre. Leila Pakkala, directrice régionale de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe, estime que « près d’un enfant sur cinq y a été forcé de fuir son foyer, ce qui témoigne de l’horreur de ce conflit pour les plus vulnérables ».

« Si l’on ajoute cela au fait que plus d’un million d’enfants sont également déplacés dans le pays, c’est l’avenir de toute une génération qui est menacé. »

En général, ceux qui choisissent de partir s’installent en Ouganda, au Kenya, en Ethiopie et au Soudan. « Aucune autre crise ne me préoccupe davantage que celle frappant le Soudan du Sud », souligne Valentin Tapsoba, directeur du Bureau du HCR pour l’Afrique. « Il est très préoccupant de constater que les enfants réfugiés sont devenus le visage de cette situation d’urgence. Nous, toute la communauté humanitaire, avons un besoin urgent d’engagements fermes et durables pour être en mesure de leur venir en aide ».

Depuis, le commencement des hostilités en 2013, plus d’un millier d’enfants ont été tués ou blessés. 1,4 million ont été déplacés. Et trois quarts ne vont plus à l’école. Soit la plus forte proportion d’enfants déscolarisés dans le monde.

Laisser un commentaire