Africains Magazine, un nouveau média pour l’Afrique

Africains | Publié le 15 octobre 2016 à 14h21
Notre projet est en effet le produit d'une époque, d'une réalité, d'une technologie, d'un univers qu'on qualifie de virtuel.

Il n’y a pas si longtemps l’Internet est apparu (…) ; il a jailli des plus belles régions de l’intelligence humaine. Très vite, certains, constatant l’ampleur et l’acuité de ce phénomène inouï, ont d’emblée parlé de l’émergence d’un nouveau big-bang pour les Temps modernes. D’autres, toujours dans la magie de l’émerveillement, se sont contentés de nous affirmer qu’il restera l’une des plus grandes avancées technologiques de la fin du XXe siècle.

Dans ces deux assertions, nous ne pouvons trouver matière à contester ou à polémiquer. Par conséquent, nous sommes d’accord avec elles. Nous sommes alliés avec elles pour des vérités proclamées autour d’un outil qui a réellement fait son entrée dans la maison de l’Homme.

Les blogs, les tweets, les réseaux sociaux 

Désormais, par ses bienfaits, nous nous rendons compte que les frontières du monde sont devenues poreuses ; qu’un village global, où tous peuvent se connecter, se parler, échanger en un temps record, a émergé ; qu’une nouvelle civilisation digitale toque à nos portes. Mais l’un des plus précieux présents qu’accorde l’Internet est sans doute la production et la diffusion instantanées de l’information. Les blogs, les tweets, les réseaux sociaux, la presse en ligne sont des lieux où s’abreuvent dorénavant bon nombre de nos contemporains ; ils y vont parce que séduits par la nouveauté et l’efficacité de ces nouveaux canaux de communication ; ils y vont parce qu’ils trouvent là une nouvelle manière de s’informer qui passe par l’interactivité-et-la participation. Nous sommes conscients de ces évidences.

Et nous voudrions faire route avec elles. A travers Africains Magazine dont on a le plaisir de vous annoncer aujourd’hui le lancement officiel. Exclusivement consacrée à l’Afrique en mouvement, à l'Afrique qui vient, cette gazette en ligne sera avant tout une aventure humaine et intellectuelle. Et s’appuiera sur le pluralisme, l’indépendance, la démocratie, l’interactivité-et-la participation, la vérité factuelle et les choses de l’esprit.

Celles-là même que chérit la romancière Franco-algérienne Leïla Marouane : elle qui nous offre pour cette entreprise, sa caution morale et son amitié.

Laisser un commentaire